Valoriser les atouts du patrimoine naturel et culturel commun pour soutenir une croissance économique innovante et durable / Animation du projet INTERREG BCHT « BioCultural Heritage Tourism »

Publié 10-02-2021 par intermezzo -

Les Réserves de biosphère (territoires désignés par l’UNESCO) de Brighton, des Iles et Mer d’Iroise, du marais Audomarois et du North-Devon sont fréquentées par plus de 20 millions de visiteurs. Reconnues pour la richesse patrimoniale de leur territoire, elles subissent également les impacts de la fréquentation touristique. Ces impacts, quantitatifs et qualitatifs, sont souvent mal connus et mal évalués.

L’Université d’Exeter et Pas-de-Calais Tourisme accompagne les 4 Réserves de biosphère dans la mise en œuvre du projet en leur apportant leur expertise : l’Université d’Exeter étudiera l’impact économique du tourisme, et Pas-de-Calais Tourisme accompagnera le développement de réseau de professionnels souhaitant améliorer la qualité de leur offre.

Gestionnaires de site et professionnels de tourisme sont tous concernés par une meilleure connaissance et gestion de la fréquentation touristique. Les gestionnaires de sites de nature cherchent les moyens d’œuvrer à la fois à la résilience des sites sensibles et à leur découverte par tous les publics. Les professionnels de tourisme souhaitent assurer la viabilité et le développement de leurs activités économiques, la satisfaction d’une clientèle toujours plus exigeante sur l’accueil tout en contribuant à la préservation des atouts du territoire.

Objectif(s) :
  • RBMA -  Expérimenter et illustrer des pratiques de développement durable à l’échelle locale, en conciliant le développement social et économique des populations avec la conservation de la diversité biologique et plus largement la protection de l’environnement, dans le respect des valeurs culturelles. 
  • RAMSAR - Enrayer l’érosion de la zone humide et favoriser sa conservation et sa biodiversité. Préserver la quantité et la qualité de l’eau. Promouvoir et favoriser l’utilisation rationnelle de la zone humide.
Cible(s) : Gestionnaires du territoire, Prestataires touristiques, Grand public
Impacts
  • Atténuation
  • Adaptation
  • GES
  • Energie
  • Qualité de l'air
  • Stockage carbone

Tâches programmées

0/3 tâches réalisées (soit 0 %)
  •  
    en coursLe premier pôle d’action du projet BCHT est la création d’un schéma directeur d’aménagement et d’interprétation touristique : l’objectif est de mieux répartir les flux de touristes en tenant compte des fragilités et des potentialités du territoire. Le schéma d’interprétation aidera les gestionnaires de sites à identifier les meilleures solutions et les risques incohérences de nouvelles possibilités de développement BCHT et offrant la meilleure protection des sites faibles. Ce document de référence précise la signification, les interrelations et la valeur du patrimoine naturel qui plus tard s’adaptés aux visiteurs et aux prestataires.
    Objectifs :
    -recueillir les données qui seront la base du maître-planification et la ligne de base de l’évaluation
    -revoir les connaissances actuelles sur les actifs BCHT dans le monde,
    - comprendre l’impact des touristes sur le territoire de la RBMA,
    - co-élaborer l’outil avec les partenaires et observateurs,
    - exécuter la planification participative avec des intervenants en réponse à la constatation des données.

    Cible : Gestionnaires du territoire

  •  
    en coursLe deuxième pôle d’action est un programme partagé de sensibilisation et d’implication des prestataires touristiques : la Réserve de biosphère du marais Audomarois travaille sur ce volet avec Pas-de-Calais Tourisme.
    Cette activité doit permettre la création d’un réseau de professionnels qui seront les porteurs des nouveaux produits BCHT. Le but du projet est de créer un réseau de 20 entreprises sur le territoire de la RBMA avec une sensibilité forte au enjeux BCHT et engagées dans le processus de création des nouveaux produits BCHT. Ce réseau sera construit à travers : du coaching d'affaires et des rencontres individuelles avec les entreprises des RB pour les former à l’esprit BCHT en utilisant une méthodologie de sensibilisation commune. Des événements de réseau pour les professionnels des RB et une formation adaptée aux besoins des entreprises. Le retour d’expérience du projet européen COOL sur le tourisme rural pour les PME en ajoutant une partie spécifique du centre d'échange pour les entreprises touristiques dans les RB. Des visites d'étude pour les professionnels de chaque RB pour visiter d'autres RB. Elles représenteront des occasions de rencontrer d'autres professionnels et d'échanger des connaissances menant à la création d'un réseau transfrontalier de 80 entreprises au total.

    Cible : Prestataires touristiques

  •  
    en coursLe troisième pôle d’action comporte la création d’une offre diversifiée d’outils et d’aménagements pour les destinations de tourisme bioculturel sur le territoire de la RBMA.
    En se basant sur le schéma d’interprétation et le réseau d’entreprises touristiques, les quatre RB identifieront, selon une méthodologie commune, une série de nouveaux produits et d’activités pilotes. Ces outils permettront une découverte tous public et désaisonnalisée. Les activités seront développées sous la forme d'une nouvelle offre construite entre les organismes publics (organisations partenaires des RB) et les organismes privés (les PME du tourisme), pour offrir une expérience authentique aux visiteurs. Des campagnes de marketing locales seront menées par chaque BR, sur la base d'une approche de marketing de projets mutualisée (dirigée par PDCT). Les opérations pilotes de BCHT seront évaluées par chaque BR selon une méthodologie commune pour évaluer leur impact et leur durabilité future. Des méthodes d’évaluation communes seront développées dans les quatre réserves pour connaître l’efficacité et les impacts des activités bioculturelles créées par la réserve ou les porteurs de projets. L’analyse de ces impacts permettra de mesurer la portée économique des produits développés au regard de leurs effets positifs ou négatifs sur l’environnement et des effets sociaux associés à leur développement.

    Cible : Grand public - Prestataires touristiques

Début du projet Fin estimée Fin effective
01-01-2018 31-12-2021 n.c.
Élu(s) référent(s) : n.c.
Maître d'ouvrage : CAPSO
Partenaires : PNR CMO, Pas-de-Calais Tourisme, AUD
Responsable(s) : n.c.
Budget (en €) : n.c.

Projet BCHT financé par INTERREG FMA (FEDER à 69%) et CAPSO à 31%

Indicateurs

Valeur graphique Nom de l'indicateur
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Nombre)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

Nombre
 
Visiteurs annuels des sites de nature
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (%)

Minimum : 0

Maximum : 100

Valeur seuil : n.c.

%
 
Part de chemins/sentiers/sites de nature dégradés ou érodés
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (€)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

 
Montants perçus liés à la nouvelle activité de sensibilisation et d'implication des ...
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Nombre)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

Nombre
 
"Eco-acteurs" - Projet BCHT
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Nombre)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

Nombre
 
Evenements et animations organisés sur le site de la RBMA
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Nombre)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

Nombre
 
Outils de communication mis en place - Projet BCHT
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Nombre)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

Nombre
 
Porteurs de projets accompagnés - Projet BCHT