Soutenir et développer l'économie circulaire du territoire en valorisant la filière papier carton

Publié 09-02-2021 par intermezzo -

La gestion des Déchets sur le territoire de la Communauté d’Agglomération fonctionne de manière performante depuis de nombreuses années.

Aujourd’hui, le contexte réglementaire et législatif impose de nouvelles obligations aux collectivités. Le système actuel de gestion des déchets atteint ses limites et nécessite un changement de modèle vers un modèle plus vertueux d’économie circulaire.

Par ailleurs, la présence historique des papetiers, des acteurs de la filière de recyclage en vallée de l’Aa et leurs volontés de développer l’approvisionnement local en circuit court sont un atout majeur pour notre territoire et permet un contexte favorable pour impulser un projet innovant et expérimental de mise en place d’une boucle locale d’économie circulaire allant bien au-delà de la problématique des déchets abordant les notions économiques, sociales et environnementales.  Le développement de l’économie circulaire autour de la filière papier/carton a pour enjeux de :

  • Soutenir un nouveau modèle de développement notamment économique basé sur les principes de la 3ème révolution industrielle (REV3) afin d’accélérer la transition écologique et d’en faire un moteur d’attractivité et d’excellence territoriale ;
  • Être innovant en proposant des solutions alternatives pour anticiper les nouvelles contraintes législatives et réglementaires (horizon 2022 : extension des consignes de tri plastiques) ;
  • Mobiliser l’ensemble des acteurs de la filière dans une démarche volontariste et ambitieuse afin de dépasser les objectifs de valorisation de 65% attendus en 2022.

Ce projet « filière papier » s’inscrit dans une vision globale rapprochant le secteur public et privé dans une démarche gagnant / gagnant, et en parfaite cohérence avec les mesures récemment annoncées dans la feuille de route de l’économie circulaire.

Objectif(s) :

Environnementaux :

  • Anticiper de la mise en place de l’extension des consignes de tri plastique (LTE),
  • Promouvoir le recyclage du papier carton localement (préservation des ressources, limiter l’exploitation des matières premières et diminution des émissions de GES)

En France, les papiers et cartons représentent plus de 14,5% de nos poubelles. Aujourd’hui moins de la moitié des papiers que nous consommons sont recyclées. Trier nos papiers/cartons, c’est contribuer à une moindre consommation de nos ressources naturelles.

La production de papier recyclé, comparée à la production de pâte vierge, consomme entre 2 et 5 fois moins d’énergie et d’eau.

 

Economiques :

  • Optimiser les recettes et économiser les dépenses (les coûts de collecte et les coûts de tri) liés à la gestion des déchets
  • Valoriser l’industrie locale :

Les papiers/cartons collectés sont acheminés directement chez les papeteries / cartonneries du territoire.

Ainsi, trier et recycler le papier ou carton localement, c’est aussi participer à la valorisation des savoir-faire industriels et au maintien de l’emploi local non délocalisable

 

Sociaux :

  • Soutenir aux initiatives citoyennes, à la mobilisation de la population dans la transition écologique …
Cible(s) : Grand public, Associations, Ecoles
Impacts
  • Atténuation
  • Adaptation
  • GES
  • Energie
  • Qualité de l'air
  • Stockage carbone

Tâches programmées

0/2 tâches réalisées (soit 0 %)
  •  
    en coursL’APPORT VOLONTAIRE « PUBLIC »
    Sur la CAPSO, il est proposé plusieurs modèles complémentaires d’approvisionnement local des papetiers sur l’ensemble du territoire :
    Le développement des points d’apport volontaire promu par le service public de collecte de la CAPSO

    Cible : Grand public
    Calendrier : 2019-2022

  •  
    en coursMise en place de bornes d’apport volontaire de papier/carton en collaboration avec le monde associatif du territoire comme les écoles, les collèges, les lycées, etc.
    Les papiers/cartons ainsi collectés seront exclusivement et directement acheminés auprès des papeteries du territoire. Les recettes générées par la vente des papiers/cartons seront reversées aux associations ayant participées à la valorisation de ces matériaux (Déduction faite du coût de collecte facturé par la CAPSO) ce qui décrit ainsi une démarche d’incitation positive.

    Cible : Grand public, associations, écoles
    Calendrier : 2019-2020

Début du projet Fin estimée Fin effective
01-01-2019 31-12-2022 n.c.
Élu(s) référent(s) : n.c.
Maître d'ouvrage : CAPSO
Partenaires : CITEO, ADEME, UDREP, Papetiers, Communes, Associations, Etablissements scolaires
Responsable(s) : n.c.
Équipe projet :

CITEO – ADEME : partenaires financiers

UDREP : association des papetiers

Les papetiers, communes, Associations, établissements scolaires

Budget (en €) : n.c.

ADEME (fonctionnement : étude et communication 50 %)

CITEO (investissement 50% + fonctionnement)

Indicateurs

Valeur graphique Nom de l'indicateur
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (tonnes)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

tonnes
 
Papiers/cartons collectés
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Nombre)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

Nombre
 
Eleves sensibilisés autour de la filière papier/carton
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Nombre)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

Nombre
 
Animations grand public réalisées autour de la filière papier/carton
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (€)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

 
Economies de dépenses réalisées liées à la valorisation de la filière papier/carton