Maintenir et renforcer les trames écologiques

Publié 10-02-2021 par intermezzo -

Erosion de la biodiversité due en partie à la fragmentation des milieux naturels. La lutte contre cette fragmentation passe par la reconstitution et le confortement des continuités écologiques sous toutes leurs formes (trames verte, bleue et noire).

 

La pollution lumineuse est désormais reconnue comme l’une des premières causes de disparition de la biodiversité avec un impact très fort sur des maillons de la chaine alimentaire comme les papillons de nuit et les chauves-souris.

Sur le territoire du Parc naturel régional, outre les suivis chiroptères réalisés avec la CMNF, des actions ont été conduites animation du label Villes et villages Etoilées ; étude expérimentale en cours sur la commune d’Ardres afin d’aboutir à des préconisations spécifiques pour mieux prendre en compte cet enjeu ; organisation de temps de sensibilisation sur l’arrêté en vigueur en janvier 2020 relatif à l’éclairage public ; organisation de manifestations grand public et pédagogiques.

Objectif(s) :
  • Renforcer les trames écologiques
  • Contribuer à limiter l’érosion de la biodiversité
  • Accompagner l’évolution des pratiques agricoles
Cible(s) : Propriétaires fonciers, Gestionnaires d'espaces naturels, Agriculteurs, Habitants, Riverains
Impacts
  • Atténuation
  • Adaptation
  • GES
  • Energie
  • Qualité de l'air
  • Stockage carbone

Tâches programmées

0/3 tâches réalisées (soit 0 %)
  •  
    à faireRenforcer les trames écologiques

    Toutes formes d’aménagements écologiques adaptés aux écosystèmes de référence (plantations linéaires ou relais, mares, coins nature,…)

    Cible : Propriétaires fonciers, gestionnaires d’espaces naturels, agriculteurs

  •  
    à faireContribuer à limiter l’érosion de la biodiversité

    - Assurer la coordination des actions menées par les différents gestionnaires présents sur le territoire (EDEN62, CD59, CEN, CduL ONF,…) autant pour les acquisitions que pour la gestion d’espaces à forte valeur biodiversité ;
    - Mettre en place des actions de sensibilisation et de communication à destination des habitants et usagers des espaces naturels mais aussi urbains ouverts au public (Eden62, CEN, LPO, CD59…)
    - Engager les dispositions réglementaires adaptées aux enjeux spécifiques de protection / préservation de milieux naturels (réglementation de boisement, protection de biotopes,…).

    Cible : Agriculteurs, habitants, riverains

  •  
    à faireContribuer au changement de comportements qui influeront sur les évolutions de pratiques agricoles

    A mettre en relation avec la fiche « Préserver les sols »

    Cible : Agriculteurs

Début du projet Fin estimée Fin effective
01-01-2020 n.c. n.c.
Élu(s) référent(s) : n.c.
Maître d'ouvrage : PNR CMO
Partenaires : Eden62, CEN, Conservatoire du Littoral, Agriculteurs, Propriétaires privés, ONF, FDE62, Département, Etat
Responsable(s) : n.c.
Équipe projet :

Maître d'ouvrage : PNRCMO, au sein du territoire du Parc et appui technique et opérationnel aux collectivités et particuliers sur le reste du territoire couvert par le PCAET

Précision partenaires : Département (pour réglementation de boisement), Etat (pour réglementation)

Budget (en €) : n.c.

Indicateurs

Valeur graphique Nom de l'indicateur
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Réalisation)

Minimum : non

Maximum : oui

Valeur seuil : n.c.

Réalisation
 
Mise en place d’un observatoire des trames écologiques
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Réalisation)

Minimum : non

Maximum : oui

Valeur seuil : n.c.

Réalisation
 
Constitution d'un réseau d'observateurs nature
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (%)

Minimum : n.c.

Maximum : 100

Valeur seuil : n.c.

%
 
Part des surfaces agricoles et naturelles
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (ha/an)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

ha/an
 
Surface artificialisée