Faciliter l’écorénovation

Publié 09-02-2021 par intermezzo -

Les écomatériaux sont des alternatives efficaces aux matériaux isolants conventionnels comme la laine de verre. Issus de fibres végétales ou recyclées, ces matériaux présentent de nombreuses qualités qu’il convient de rappeler :

  • Un bilan Carbone intéressant, contribuant à des logements moins émissifs de gaz à effet de serre ;
  • Une parfaite capacité à réguler l’hygrométrie, particulièrement nécessaire dans le bâti d’avant 1948 ;
  • Un déphasage efficace, particulièrement recherché pour le confort d’été ;
  • La garantie d’une bonne qualité de l’air intérieure.

Depuis plusieurs années et, entre autres, via la Charte du Parc naturel régional, le territoire s’est engagé dans la promotion de ces écomatériaux.

Ainsi, des actions ont été développées :

  • Accompagnement de chantiers en autoréhabilitation accompagnée basés sur l’utilisation de solutions écologiques ;
  • Expérimentation d’une commande groupée de matériaux isolants biosourcés dans l’objectif de faire baisser les coûts de ces matériaux ;
  • Élaboration de documents techniques pour porter à connaissance les qualités et exemples de mise en œuvre de ces matériaux ;
  • etc.
Objectif(s) :

Cette fiche doit permettre de développer une boîte à outils facilitant l’écorénovation. Elle s’attache à :

  • Développer le recours aux écomatériaux sous forme « usinée » ;
  • Structurer des filières d’approvisionnement locale en matériaux biosourcés ;
  • Développer l’échange de services entre particuliers sur la rénovation énergétique des bâtiments ;
  • Identifier de nouvelles solutions pour minimiser les déchets du bâtiment en s’appuyant sur le ré-emploi.
Cible(s) : Habitants, Collectivités, Artisans, Agriculteurs, Associations d'insertion
Impacts
  • Atténuation
  • Adaptation
  • GES
  • Energie
  • Qualité de l'air
  • Stockage carbone

Tâches programmées

0/4 tâches réalisées (soit 0 %)
  •  
    à faireDévelopper le recours aux écomatériaux. La commande groupée animée par le Parc naturel régional sur le territoire et expérimentée en 2019 sera amenée à se développer et à étoffer la liste des écomatériaux disponibles. L’expérimentation de cette commande a permis de diminuer de 30% le coût des écomatériaux par rapport aux prix publics. A ce jour, l’objectif est de permettre aux habitants, artisans et collectivités de bénéficier de tarifs avantageux et de solutions de livraison intéressantes pour faciliter le recours à ces matériaux.
    A l’avenir, il est proposé que cette action puisse se poursuivre et chaque année, de revoir le catalogue de produits disponibles.
    Il sera également étudié la possibilité d’intégrer, quand elles existeront, les filières locales d’approvisionnement en matériaux biosourcés, notamment.

    Cible : Habitants, collectivités, artisans
    Calendrier : Dès 2020 sur les communes couvertes par le PNR. Définir le calendrier pour élargir aux communes hors Parc avec un relai CA

  •  
    à faireStructurer les filières locales de matériaux biosourcés . En parallèle et, avec l’aide du CD2e et de la Chambre d’Agriculture, il est envisagé d’étudier les possibilités de développement des filières locales de matériaux biosourcés ayant un intérêt agronomique (chanvre, entre autres). Il s’agira d’être attentif à ce que le premier usage des cultures reste l’alimentation et à ne pas orienter la profession agricole vers une production agricole exclusivement centrée sur la fourniture de ces écomatériaux.

    Cible : Agriculteurs, artisans
    Calendrier : Dès 2020, accueil d’un stagiaire au sein de l’équipe du Parc naturel régional.

  •  
    à faireDévelopper l’échange de services entre particuliers sur la rénovation énergétique de l’habitat. Afin de faciliter l’écorénovation et la préservation du cadre de vie des communes du territoire du Parc naturel régional, il est proposé la mise en place d’un système d’échanges de services orientés sur ces questions.
    Cette action permettrait d’identifier un groupe d’habitants qui pourraient devenir des relais afin de multiplier les actions de rénovation et de préservation du cadre de vie (plantations de haies, arrachage de thuyas, rejointoiement, etc.). Une attention particulière sera portée à la qualité des services rendus ; des formations seront alors proposées et à développer des services qui n’entreront pas en concurrence avec le travail proposé par les artisans.

    Cible : Habitants
    Calendrier : Dès 2020

  •  
    à faireIdentifier de nouvelles solutions pour minimiser les déchets du bâtiment en s’appuyant sur le ré-emploi . Afin de réduire les matériaux de construction à la benne, il est proposé de poursuivre l’étude de faisabilité quant à l’implantation d’une matériauthèque de réemploi des matériaux traditionnels sur le territoire Parc avec l’aide de porteurs de projets locaux. Cette réflexion pourra intégrer les fins de chantiers de particuliers.

    Cibles : Habitants, Associations d'insertion, Artisans
    Calendrier : Etude de faisabilité à lancer en 2020

Début du projet Fin estimée Fin effective
01-01-2020 n.c. n.c.
Élu(s) référent(s) : n.c.
Maître d'ouvrage : PNR CMO
Partenaires : CAPSO, Agriculteurs, CMA, CAPEB, SEL existants, AUDSO, Chambre d'agriculture, EIE, GUIH
Responsable(s) : n.c.
Équipe projet :

PNRCMO, sur le territoire du Parc naturel régional et, en appui technique sur les autres communes couvertes par le PCAET

Budget (en €) : n.c.

Ademe, Région (dans le cadre du FRATRI) – Autres appels à projets

Indicateurs

Valeur graphique Nom de l'indicateur
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Nombre)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

Nombre
 
Commandes groupées d'écomatériaux
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Réalisation)

Minimum : non

Maximum : oui

Valeur seuil : n.c.

Réalisation
 
Mise en place du SEL
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Réalisation)

Minimum : non

Maximum : oui

Valeur seuil : n.c.

Réalisation
 
Identification d'un porteur de projet matériauthèque
-
 
Agriculteurs impliqués dans les filières biosourcées